Intervalles guitare : noms des intervalles

Intervalles guitare :

Rappel : qu’est-ce qu’un intervalle en musique ?

Un intervalle est la distance entre deux notes, chacune est représentée par un nombre (1,2,3,4,5,6,7…) et un préfixe lié à sa qualité (“M” pour majeur, m pour mineur, “P” pour parfait, “d” pour diminué et “A” pour augmenté). Il existe cinq qualités différentes.
Un intervalle à la guitare u sur tout instrument peut être mélodique, lorsque les tons sont successifs (joués l’un après l’autre) et harmonique, si les notes sont superposées (jouées simultanément). Il est très important de connaître le nom de chaque intervalle à la guitare et sur tout autre instrument.
Maintenant tu sais localiser les notes sur ton manche de guitare ! Cette étape va maintenant te permettre de situer tes notes les unes par rapport aux autres. C’est une règle valable à la fois pour les accords, mais aussi dans le cadre d’une mélodie ou d’un Solo. Dans ce cours, nous t’expliquons comment s’appelle les écarts (intervalles) entre les notes, puis combien d’écart il y’a entre chaque.
Pour la petite histoire, dans notre système musicale occidentale, chaque note est séparée par 1 demi ton. C’est différent dans le système musicale de la musique indienne et orientale. Par exemple, dans la musique indienne, 1 ton est divisé en 9 comas.
Il est temps  d’apprendre les intervalles guitare et leurs noms.
Dans ce cours tu apprendra ainsi :
Le noms des intervalles
Les qualités des intervalles
Quels sont les  Intervalles inversés, enharmoniques et complémentaires
Intervalles consonants et dissonants
 
 

Les intervalles guitare : Noms d’intervalles à la guitare

 

Quels sont les types d’intervalles ?

Ce tableau montre les noms des intervalles les plus utilisés tout en démontrant la relation entre un intervalle simple et son intervalle composé apparenté. Tu dois savoir qu’un intervalle simple est inférieur à une octave et qu’un intervalle composé est supérieur à une octave. Dans la gamme musicale, il y a douze hauteurs ; les noms A, B, C, D, E, F et G. Lorsque les intervalles dépassent l’Octave parfaite (12 demi-tons), ces intervalles sont appelés intervalles composés, qui comprennent notamment les 9ème, 11ème et 13ème intervalles – très utilisés dans la musique jazz et blues.
Ainsi, les intervalles composés sont formés et nommés comme suit :
Seconde / 2 / Neuvième/ 9
Tierce / 3 / Dixième / 10
Quarte / 4 / Onzième / 11
Quinte / 5 / Douzième / 12
Sixte / 6 / Treizième / 13
Septième / 7 / Quatorzième / 14
Octave / 8 / Double Octave / 15
 
 

Les intervalles guitare : Qualités des intervalles

 

Les intervalles sont divisés en 5 qualités :

Majeur (2ème, 3ème, 6ème et 7ème)
Mineure (2ème, 3ème, 6ème et 7ème)
Parfait (4ème et 5ème)
Diminué (2ème, 3ème, 4ème, 5ème, 6ème et 7ème)
Augmenté (2e, 3e, 4e, 5e, 6e et 7e)
 
Note que le préfixe majeur est uniquement utilisé pour les secondes (2), les tierces (3), les sixièmes (6) et les septièmes (7). Les intervalles majeurs sont généralement étiquetés avec un “M”. 
Le préfixe mineur est également utilisé pour les secondes (2), les tierces (3), les sixièmes (6) et les septièmes (7). Dans ce cas, les intervalles mineurs sont étiquetés avec un petit “m”.
Les intervalles parfaits sont étiquetés avec un “P”. Ils comprennent la quarte (4e) et la quinte (5e). Ils sont appelés ainsi en raison de leur consonance parfaite. La qualité augmentée est surtout appliquée aux intervalles parfaits (quatrième et cinquième) et parfois aux secondes et aux tierces. Cela signifie qu’ils sont augmentés d’un demi-ton.
Les intervalles augmentés sont étiquetés avec un “A” ou parfois avec “Aug” ou “+”.
Les intervalles diminués sont créés lorsqu’une quarte est abaissée d’un demi-ton (semi-ton) bien que plus rarement les 2e, 3e, 4e, 6e et 7e soient concernés. Ils sont marqués d’un petit “d” et abrégés “dim” et même écrits avec un “o”.
 

Voici un récapitulatif pour déterminer les différentes qualités possibles :

Seconde / 1 demi-ton / m2 / 2 demi-tons / M2 / 3 demi-tons 
Tierce / 3 demi-tons / m3 / 4 demi-tons / M3 / 5 demi-tons 
Quarte / 5 demi-tons / P4 / 6 demi-tons
Quinte / 7 demi-tons / P5 / 8 demi-tons
Sixte / 8 demi-tons / m6 / 9 demi-tons / M6 / 10 demi-tons 
Septième / 10 demi-tons / m7 / 11 demi-tons / M7 / 12 demi-tons
 
 

Les intervalles guitare : Intervalles inversés, enharmoniques, complémentaires

 

Intervalles inversés, enharmoniques et complémentaires  

Qu’est-ce qu’un intervalle inversé ?
Un intervalle simple peut être inversé en élevant le ton inférieur d’une octave ou en abaissant le ton inférieur d’une octave. En d’autres termes, il s’agit d’un intervalle dont le ton inférieur est interverti avec le ton supérieur. Par exemple, lorsqu’un intervalle de seconde mineure (do et ré) est inversé, il devient un intervalle de septième majeure (ré et do).
 
Liste des intervalles et leurs inversions.
Inversion de l’intervalle
1) 1 (unisson) 1 (unisson)
2) m2 (seconde mineure) M7 (septième majeure)
3) M2 (seconde majeure) m7 (septième mineure)
4) m3 (septième mineure) M6 (sixième majeure)
5) M3 (tierce majeure) m6 (sixte mineure)
6) P4 (quarte parfaite) P5 (quinte parfaite)
7) A4 (quarte augmentée) d5 (quinte diminuée)
8) d5 (quinte diminuée) A4 (quarte augmentée)
9) P5 (quinte parfaite) P4 (quarte parfaite)
10) A5 (quinte augmentée) d4 (quarte diminuée)
11) m6 (sixte mineure) M3 (tierce majeure)
12) M6 (sixte majeure) m3 (tierce mineure)
13) m7 (septième mineure) M2 (seconde majeure)
14) M7 (septième majeure) m2 (seconde mineure)
 

Que sont les intervalles complémentaires ?

Deux intervalles sont complémentaires lorsque l’addition de ces deux intervalles donne une octave. Il s’agit de l’addition d’un intervalle et de son inversion. Regarde le tableau ci-dessus, tu peux voir que m2 (1 demi-ton) et son inversion M7 (11 demi-tons) sont complémentaires. 1 + 11 = 12 demi-tons nécessaires pour obtenir une octave.
 

Que sont les intervalles enharmoniques ?

Les intervalles enharmoniques ont le même son, mais sont nommés différemment. Les plus connus sont la quarte augmentée et la quinte diminuée. Ces intervalles divisent l’octave en deux parties égales. C’est ce que nous appelons “le triton” qui est construit avec trois pas entiers (6 demi-tons).
Seconde augmentée (A2) Tierce mineure (m3)
Septième diminuée (d7) Sixième majeure (M6)
Tierce majeure (M3) Quarte diminuée (d4)
Sixte mineure (m6) Quinte augmentée (A5)
Quarte augmentée (A4) Quinte diminuée (d5)
 

Les intervalles guitare : Intervalles consonants et dissonants

Les intervalles peuvent être consonants ou dissonants. Les intervalles consonants sont stables, agréables et plaisants. Les intervalles dissonants sont tendus et doivent être résolus en intervalles consonants. Les intervalles consonants peuvent être divisés en deux groupes : parfaits et imparfaits.

Les intervalles dissonants peuvent être divisés en deux catégories : aigus et doux.

La consonance en musique, c’est quand une combinaison de notes a un son agréable. Des exemples d’intervalles consonants sont la musique jouée à l’unisson, les tierces majeures et mineures, les quintes et quartes parfaites, les sixtes majeures et mineures et les octaves. La dissonance est une combinaison de notes dont le son est désagréable ou dur. Les exemples d’intervalles dissonants sont les secondes majeures et mineures, le triton et les septièmes majeures et mineures.Les intervalles consonants sont considérés comme l’unisson parfait, l’octave, la quinte, la quarte et la tierce et la sixte majeures et mineures, et leurs formes composées. Un intervalle est qualifié de “parfait” lorsque la relation harmonique se trouve dans la série des harmoniques naturels (à savoir, l’unisson 1:1, l’octave 2:1, la quinte 3:2 et la quarte 4:3). Les autres intervalles de base (deuxième, troisième, sixième et septième) sont appelés “imparfaits” car les relations harmoniques ne se trouvent pas mathématiquement exactes dans la série des harmoniques. Dans la musique classique, la quarte parfaite au-dessus de la basse peut être considérée comme dissonante lorsque sa fonction est contrapuntique.

 
Que sont les intervalles consonants ?
Unisson
Octave
Quinte
 

Que sont les intervalles dissonants ?

Intervalles légèrement dissonants (doux) Intervalles fortement dissonants (aigus)
Seconde majeure  
Septième mineure  
Quarte parfaite  
Quarte augmentée  
Quinte diminuée  
 
 

Les intervalles guitare : reconnaitre la couleur des Intervalles

 
1)Stabilité : ces intervalles apportent de la stabilité :
Unisson
Octave
Quinte parfaite (P5)
Quatrième parfaite (P4)
 
2)Couleur : Ces intervalles donnent la couleur et la qualité aux accords :
Tierce majeure (M3) et Tierce mineure (m3)
Sixte majeure (M6) et Sixte mineure (m6)
 
 
3)Tension : Ces intervalles apportent de la tension et de l’instabilité.
Seconde majeure (M2) et Seconde mineure (m2)
Septième majeure (M7) et Septième mineure (m7)
Quarte augmentée (A4) et Quarte diminuée (d4)
Quinte augmentée (A5) et Quinte diminuée (d5)

Pratiquer les intervalles à la guitare

Apprends à reconnaître les intervalles

Pour commencer, voici une méthode simple pour entendre comment sonne les intervalle sà la guitare afin de pouvoir en toute circonstance les retrouver facilement sur ta guitare.
Cette méthode comporte en réalité deux parties.
Nous voulons d’abord apprendre à produire un intervalle, puis nous voulons être capables de le reconnaître.
Tout d’abord, nous jouons l’intervalle que nous voulons apprendre et nous le chantons en retour.
Tu peux chanter en utilisant une syllabe neutre comme la ou ma.

Seconde mineure

Nous répétons ce processus de jeu et de rechantage pour plusieurs secondes mineures différentes à travers la guitare :
Plusieurs secondes mineures différentes
Une fois que nous sommes à l’aise avec ce processus de jeu et de chant d’un intervalle, nous devons chanter l’intervalle en ne donnant que la hauteur de départ, puis vérifier notre intervalle chanté par rapport à la guitare. Rechante l’intervalle en ne tenant compte que de la hauteur de départ.

Exercices pour apprendre les intervalles à la guitare

Après avoir constitué un répertoire modeste d’intervalles que tu peux jouer, teste ta capacité à les reconnaître :
Demande à un ami de jouer des intervalles sur la guitare (ou tout autre instrument) pour que tu puisses les identifier. Rappelle-toi : cela ne doit pas forcément se faire en personne !
Tu peux aussi faire un enregistrement de toi-même jouant des intervalles aléatoires pour te tester plus tard. Tu peux utiliser un logiciel gratuit comme Audacity pour le faire.
Travaille avec une dizaine d’intervalles différents à la fois. Ne te surcharge pas. Sois patient !
Commence par les secondes majeures et mineures, puis les tierces et ainsi de suite jusqu’à ce que tu aies couvert tous les intervalles du tableau ci-dessus.

Formes des intervalles à la guitare

La méthodologie ci-dessus pour apprendre à reconnaître les intervalles à l’oreille est simple et intuitive. Tu devrais pouvoir améliorer ta reconnaissance des intervalles en utilisant simplement les distances entre les frettes dans le tableau ci-dessus. En tant que guitaristes, nous devons aussi nous familiariser avec les différentes formes de ces intervalles sur le manche lorsqu’ils sont joués sur différentes cordes. En apprenant à connaître ces formes communes, il te sera plus facile de pratiquer les intervalles et tu pourras commencer à faire le lien entre tes connaissances et la musique que tu joues. Par exemple, tu pourras repérer les intervalles dans les mélodies et les accords à partir des doigtés utilisés.

Secondes majeures et mineures

Nous avons déjà vu que les secondes mineures sont séparées d’une frette dans l’exemple précédent. Remarquez que la corde ou la position dans laquelle nous jouons n’a pas d’importance. Deux notes séparées d’une frette équivalent à une seconde mineure. Toutes les formes que nous allons explorer ici pourront être déplacées vers le haut et vers le bas du manche de la même manière.
Les secondes majeures sont séparées par deux frettes. Nous pouvons utiliser des combinaisons de doigts de 1,3 ou 2,4.


Tierces majeures et mineures

Les tierces majeures et mineures sont généralement jouées sur des cordes adjacentes.
Remarque : Il y a une légère complication ici en raison de la façon dont les guitares sont accordées – les cordes adjacentes sont séparées par une quarte, sauf pour les cordes 3 à 2 qui sont séparées par une tierce majeure (sol à si). Cela signifie que nous devons ajuster nos formes lorsqu’elles traversent ces cordes.
Pour les tierces majeures, utilise le doigté 3,2 pour les cordes 6-5, 5-4, 4-3 et 2-1. Sur les cordes 3-2, utilise le doigté 2,2 : Nous devons ajuster nos formes lorsque les cordes 3-2 se croisent.
Pour les tierces mineures, nous pouvons utiliser le doigté 3,1 à la place. Sur les cordes 3-2, utilise les doigtés 2,1 : Pour les tierces mineures, nous pouvons utiliser le doigté 3,1
Les doigtés suggérés pour les tierces sont un cas utile car tu peux facilement comparer la forme majeure et mineure à la guitare. Essaie de jouer et de chanter une tierce majeure, suivie d’une mineure comme par exemple.

Quatrièmes parfaites

Nous allons ajouter un autre intervalle à notre répertoire de formes et de sons : la quarte parfaite, que l’on trouve sur des cordes adjacentes à la même case.
Pour les cordes 3-2, nous devons ajuster légèrement la forme : L’intervalle de la quarte parfaite

Continuer à travailler les intervalles guitare

À ce stade, nous avons en fait couvert un grand nombre d’intervalles. Si tu es nouveau dans la formation auditive, apprendre les intervalles jusqu’à la quarte est un bon objectif à atteindre.
Jouer et chanter les intervalles est un moyen simple et intuitif d’en obtenir le son dans ton oreille. En tant que guitaristes, nous commençons souvent à associer un son particulier à une forme sur l’instrument, ce qui permet de combler le fossé entre ces exercices abstraits et toute la musique que tu joues sur ta guitare.
Ton jeu va aider ta formation auditive ; et ta formation auditive va aider ton jeu !
Comme dernier exercice, remarque que pour les intervalles plus grands qu’une seconde, tu peux assez facilement les pratiquer de manière harmonique : c’est-à-dire des intervalles qui font sonner les deux notes ensemble plutôt que l’une après l’autre.
Joue l’intervalle de façon harmonique, puis essaie de rechanter ses deux hauteurs de la plus basse à la plus haute.

 

 

Nouveau Yooplayer ?
Inscris-toi ici pour accéder au contenu exclusif de Yooplay et deviens toi aussi un Yooplayer !

✅ tous les instruments ✅ tous les niveaux ✅ tous les cours ✅ toutes les chansons

Nouveau Yooplayer ?
Inscris-toi ici pour accéder au contenu exclusif de Yooplay et deviens toi aussi un Yooplayer !

✅ tous les instruments ✅ tous les niveaux ✅ tous les cours ✅ toutes les chansons

CHANSONS A TRAVAILLER :

« » page 1 / 9

Laisser un commentaire

Retour en haut
Nouveau Yooplayer ?
Yooplay outils d’apprentissage musical
Inscris-toi ici pour accéder au contenu exclusif de Yooplay et deviens toi aussi un Yooplayer !
Déjà Yooplayer ?
Connecte-toi ici :

Métronome

- Choisis ta vitesse, le nombre de temps et appuie sur Jouer.
- Utilise Tap pour tapper la vitesse avec ta souris et appuie sur Play
- Utilise les options (roue crantée) pour modifier le son du métronome.
Plus d'infos : métronome gratuit en ligne