Exercices de respiration : SIFFLEMENT

Exercices de respiration

Le fait de faire des exercices de respiration régulièrement ta respiration avant de chanter va développer une capacité respiratoire hors du commun.

La capacité d’inspirer de grandes quantités d’air

La capacité à inspirer de grandes quantités d’air permet de chanter de longues phrases de manière consciente et détendue. Nous exploitons cette capacité en respirant profondément, en permettant aux poumons de se gonfler complètement tandis que le diaphragme descend. Pour commencer, allonge-toi sur le sol ou sur ton lit. Inspire et expire par la bouche et concentre-toi sur les sensations de ton corps.
Inspire par la bouche ou le nez pendant un certain nombre de secondes. Note que lorsque tu ralenti ta respiration, il ne doit pas y avoir de tension. La gorge n’est qu’un tuyau.
Ce sera libérateur si tu parviens à maîtriser l’art d’inspirer et expirer sans tensions. Expérimente et invente tes propres exercices respiratoires pour développer cette capacité.

La capacité à prendre rapidement plus d’air

La capacité à prendre une bonne respiration rapidement est efficace lorsqu’il y a peu de temps pour respirer entre les phrases rapides d’une chanson. Pour cela, entraine-toi à haleter. Tu sentiras ton estomac sortir et rentrer à grande vitesse. C’est parce que ton diaphragme bouge de haut en bas et repousse le contenu de ton estomac. Essaye de faire cela en silence. Concentre-toi sur l’expiration et regarde avec quelle facilité l’air revient dans les poumons. Tu seras ainsi surpris de la quantité d’air que tu peux inspirer en te relaxant simplement.

La capacité à contrôler totalement son souffle

La capacité à contrôler l’échappement du souffle permet de chanter de longues phrases de manière contrôlée et détendue. À l’expiration, le diaphragme revient à sa position de repos, sous les poumons.
Comme le diaphragme contrôle la vitesse à laquelle nous expirons, notre objectif est d’apprendre à ralentir ce processus. Si l’expiration est trop rapide, elle peut créer une tension car nous n’aurons pas assez de souffle pour produire un son solide et cohérent.

Manque de soutien respiratoire

C’est là que se produisent de nombreux problèmes de technique vocale, que l’on qualifie souvent de manque de soutien et de voix non connectée.
Ton ventre doit rester dans la position de sensation complète que tu ressens immédiatement après l’inspiration. Tu dois essayer de maintenir cette position aussi longtemps que possible lorsque tu chantes. Essaye de maintenir cette sensation de détente lorsque tu expire. En fait, il s’agit de ralentir et de contrôler ainsi la remonter du diaphragme pour qu’elle soit lente.

Comment faire des exercices de respiration ?

Lorsque tu fais du sport, le début est l’échauffement. Il s’agit de préparer ton corps à l’exercice. Le milieu est l’exercice proprement dit, et la fin est le retour au calme, c’est-à-dire le retour de ton corps à un état de repos normal. En tant que chanteur, tu te dois de maitriser à fond ta respiration. En effet, la technique de respiration ne doit avoir aucun secret pour toi et tu dois être un athlète ! Si beaucoup de gens semblent penser que les grands chanteurs sont nés d’un simple talent, et bien ils ont totalement tord.

Comment apprendre a respirer ?

Pour devenir un grand chanteur, il faut s’entraîner, et les techniques de respiration sont au cœur même de cet entraînement. Il est impératif qu’un chanteur soit capable de prendre une bonne et entière respiration en une fraction de seconde et de l’utiliser pour soutenir la voix de manière à ce que tu ne fasses pas trop d’efforts pour continuer à pousser une chanson.

Apprendre à respirer

Mieux chanter ne peut pas être réduit à un talent. Il est lié à une compétence que tu développes en utilisant de bonnes techniques de respiration. Dans ce cours de chant, nous allons expliquer pourquoi il est si important de pratiquer la respiration en tant que chanteur. Cette méthode de respiration pour le chant te fera découvrir les techniques de base et t’aidera à démarrer.

Pose tes mains sur ton estomac

Tu as probablement du déjà voir des chanteurs ou des chanteurs pratiquer en posant leurs mains sur les ventre. En effet comme il n’est pas toujours évident de bien ressentir ce qu’il se passe à l’intérieur il faut des points de contrôle. Ainsi, poser tes mains sur ton ventre te permettra de contrôler le mouvement avant et arrière de ce dernier. De ce fait tu peux ainsi en apprécier la vitesse, l’amplitude et tu peux corriger grâce à tes mains.

Utilise la respiration diaphragmatique pour sauver tes cordes vocales

Lorsque tu commences à chanter, il est recommandé de chanter avec le ventre. Cette technique peut aider à utiliser le flux d’air de manière plus efficace, ce qui signifie que tu optimises l’utilisation de tes cordes vocales.

Comment peux-tu protéger ta voix ?

La respiration diaphragmatique sollicite moins les cordes vocales et peut contribuer à protéger la voix. Naturellement, la plupart des chanteurs amateurs utilisent leur gorge lorsqu’ils chantent. C’est la technique qui nous semble la plus naturelle. Cependant, si tu veux chanter correctement, tu ne peux pas te contenter d’utiliser la gorge. Cela va fatiguer à la fois ta gorge et tes cordes vocales. Ainsi, lorsque ta gorge commence à te faire mal et que tu serres, il est temps de commencer à chanter avec la ventre !

Méthode pour améliorer sa technique respiratoire

Tu te dois d’utiliser ton diaphragme pour contrôler le flux d’air dans ton système respiratoire. N’expire pas d’un seul coup, car tu n’auras plus d’air pour chanter. L’utilisation de cette technique peut aider à préserver la santé de tes cordes vocales.

Comment savoir si on respire bien ?

Cette méthode est utilisée par les chanteurs professionnels pour éviter d’endommager leurs cordes vocales à long terme. Si tu sollicites trop tes cordes vocales, tu coures le risque d’avoir des nodules. Les nodules sont une inflammation des cordes vocales causée par des frottements répétitifs et peuvent te faire perdre ta voix. Comme tu peux le constater, il est bon d’utiliser la respiration diaphragmatique pour éviter de blesser tes cordes vocales et de perdre ta voix.

Comment bien respirer par le ventre avec le diaphragme ?

Avant d’aborder toute autre technique, nous devons aborder des principes fondamentaux de la respiration. Cela signifie que nous devons parler de la façon d’utiliser ce qui se passe au niveau de ton ventre, donc de ton diaphragme. Ton diaphragme est le muscle du ventre le plus important pour ta respiration et la plupart des gens ne l’utilisent jamais vraiment correctement.

1) Exercice d’inspiration profonde

Lorsque tu inspires et prends de fait une profonde inspiration, essaye de pousser ton nombril vers l’extérieur. Essaye de garder les épaules détendus et ne les monte pas. Sens-tu la bouée abdominale ? Sens-tu cette réserve d’air élastique importante qui est du coup à ta disposition ?

1) Exercice d’expiration profonde

À l’inverse, lorsque tu expires, rentre ton nombril vers ta colonne vertébrale. Ne t’affaisse pas et reste droit. Cela peut sembler un peu étrange ou troublant au début. Maîtriser cette technique respiratoire est la première étape pour prendre le contrôle de ta respiration abdominale. Ainsi c’est le premier pas vers le contrôle de ton chant.

Technique du diaphragme

En général, le diaphragme travaille involontairement ou automatiquement. Ainsi, nous ne l’utilisons pas souvent à son plein potentiel. A moins que nous ne fassions des efforts au point d’être à bout de souffle. Le développement de ce muscle est essentiel. C’est une des clés pour te permettre de chanter de manière contrôlée et d’aborder des morceaux de musique plus difficiles.

Relaxation et anti-stress

Chant, Yoga , méditation…même combat ! La technique de respiration abdominale profonde est également excellente pour lutter contre le stress et l’anxiété. Cela permet de ralentir ton rythme cardiaque et cela peut être très utile en cas de trac ! Après avoir passé quelques jours à travailler la respiration du diaphragme, tu peux essayer d’intégrer d’autres sensations :

Les grandes respirations

Bien sûr, pour chanter pendant de longues phrases, il faut être capable de prendre une grande respiration. Voici un exercice pour développer ta capacité respiratoire. Allonge-toi sur le dos dans un endroit confortable et prends quelques respirations abdominale en ayant conscience du diaphragme. Inspire par le nez pendant 4 secondes, retiens ton souffle pendant 8 secondes et expire à nouveau pendant 8 secondes. Essaye de faire entrer autant d’air que possible dans tes poumons en utilisant ton diaphragme.

Respirations rapides et courtes

Apprendre à inspirer super rapidement est d’une importance cruciale pour le chant. En effet, tu dois pouvoir inspirer un maximum d’air en un minimum de temps. Parfois le texte ne te laisse que très peu de temps pour prendre ton air et en plus à des endroits où tu ne l’aurais pas fait inconsciemment.

Haleter

Entraîne-toi à haleter. Cette méthode est aussi simple qu’elle en a l’air. Entraîne-toi à haleter lent puis de plus en plus vite. Il peut être utile de faire du son au début, mais essaye ensuite de faire du silence. Cet exercice aide à ouvrir la gorge et à maitriser la vitesse d’inspiration et d’expiration. En outre, il permet de relâcher la gorge et les tensions. Il est extrêmement important de continuer à ressentir ton diaphragme pour respirer et de pousser ton nombril vers l’extérieur ! Entraîne-toi à haleter de manière très exagérée. Il est une fois de plus extrêmement important de toujours utiliser ton diaphragme, sinon tu ne feras que remplir une petite partie de ta capacité.

Attention à l’hyperventilation

De plus, si tu te sens étourdi pendant cet exercice ou tout autre exercice de respiration, fais une pause !
Il s’agit d’hyperventilation. Quand tu débutes le chant et le travail de la respiration tu n’as pas l’habitude gérer autant d’air. Au fur et à mesure que tu maitriseras ton débit d’air l’hyperventilation disparaitra. Le chanteur est un acrobate de l’air !

Comment mieux respirer ?

Utilise ces premiers exercices de ressenti et en entraine constamment ton diaphragme à se dilater plus profondément et plus longtemps. Ainsi, tu construis une base qui te sera très utile. Encore une fois, le chant est autant une compétence qu’un talent, et au cœur de celle-ci se trouvent les exercices de respiration. Donc, entraîne-toi et ressens encore et encore.

 

Exercices de respiration : S’échauffer

L’objectif de l’échauffement est de réchauffer ton corps et de le préparer aux exercices à venir. En général, l’échauffement consiste en des activités à un rythme plus lent et à une intensité réduite. L’objectif de l’échauffement est d’augmenter la température de ton corps, ce qui va réchauffer tes muscles. La circulation sanguine et la souplesse augmentent pendant l’échauffement.
Tout comme l’échauffement, le retour au calme, également appelé période de récupération, consiste généralement en des exercices à un rythme plus lent et à une intensité réduite. Cela permet à ton rythme cardiaque, ta respiration et ta pression sanguine de revenir à la normale à un rythme plus lent.

Attention à la posture !

La plupart des gens trouvent que lorsqu’ils inspirent, leur poitrine se soulève : c’est après tout ce qui vient naturellement. Mais en développant ta posture, en pratiquant des exercices de respiration et en chantant régulièrement, tu commenceras à maîtriser une respiration diaphragmatique plus profonde. As-tu déjà entendu quelqu’un te dire : “chante du diaphragme !” ? En fait, nous ne chantons pas uniquement avec notre diaphragme. C’est une combinaison de muscles abdominaux, de muscles intercostaux (cotes) et du diaphragme qui constitue le mécanisme de la respiration.

Exercices de respiration : Les muscles en action

Lorsque nous inspirons, le diaphragme descend dans la région de l’estomac, poussant vers le bas et écartant tout ce qui se trouve sur son chemin. Les muscles intercostaux de la cage thoracique se déploient latéralement, entraînant une expansion autour de l’estomac, des côtés et du dos. Sur l’expiration, notre diaphragme se détend vers le haut, vers sa position d’origine, tandis que nos poumons se vident de leur air. C’est là que les muscles abdominaux entrent en jeu : ils sont responsables de l’expiration du souffle.

Rôle du diaphragme

Le diaphragme contrôle la vitesse à laquelle nous inspirons et nous expirons notre souffle. Se concentrer sur le diaphragme comme seul mécanisme de respiration est en fait assez bénéfique car il est étroitement lié à la myriade de muscles abdominaux qui contribuent à cette tâche. Le diaphragme est également l’un des plus grands muscles du corps humain, et sa montée et sa descente fonctionnent comme une sorte de pompe. Attention ! Si pendant ton échauffement tu te sens étourdi à un moment donné, fais une pause et reviens plus tard. Les exercices ne doivent être effectués que pendant quelques minutes à la fois et de manière détendue.

Quelle position pour travailler sa respiration ?

Doit-on faire des exercices en position allongée ?
Commence comme ça. Si tu trouves tes marques, passe à la position assise puis debout.
Pour compliquer tu peux faire tes exercices en marchant.
Lorsque tu inspires, garde le haut du corps aussi détendu que possible. Il ne doit pas y avoir de soulèvement des épaules, de crispation des mains ou de la mâchoire.
Ta posture droite, sans s’affaisser, tu dois te concentrer sur le mouvement de l’exercice de respiration dans le corps.

La pratique du sifflement est un excellent moyen de ralentir ta respiration pour le chant.
L’idée est de forcer ton soutien abdominal (le ventre) sans perturber le son. Cela t’aide également à apprendre sortir un filet d’air. Tu contrôle ainsi tel un robinet d’eau la quantité d’air qui sort.
Tu peux faire et exercice en position assise, debout ou couchée. L’important est de se détendre en le faisant. Je préconiserais d’abord la position allongée, puis assise et enfin debout. Assure-toi que tes mains sont sur ton ventre afin de pouvoir contrôler l’entrée et la sortie d’air.
Inspire lentement par le nez ou la bouche et ressens tes poumons se remplir et ton diaphragme se mouvoir. Expire, colle tes dents sur le devant des dents et régule le flux d’air. Tu devrais entendre un sifflement stable et régulier. Un peu comme un bruit de ballon qui se dégonfle de manière continue et régulière. Le but de cet exercice est de maintenir la pression sur les poumons gonflés tout en maintenant la stabilité de ta voix.  

Travail des muscles abdominaux

Cette approche optimise le travail des muscles abdominaux car elle nécessite que de l’air soit poussé via une toute petite ouverture. On peut parfois faire cet exrecice églament avec une paille. Tu devrait sentir le travail respiration abdominal. C’est le paradoxe entre les muscles abdominaux qui poussent l’air alors que les muscles entre les côtes tentent de retenir l’air. Si tu fais cela bien, le son devrait ressembler davantage à  « ssssssssssssssssss » .
En conclusion : Un « ssssssssssssssssss » léger, stable, droit et continu comme un fil qui se déroule devant tes yeux.

Comment respirer avec le ventre en chantant quand on débute ?

Respirer pour vivre est l’une des choses les plus naturelles que nous fassions, tout le monde le fait sans même y penser. Mais respirer en chantant, c’est une autre histoire. Un chant magnifique et sans effort repose toujours sur une technique de respiration irréprochable.
Ici tu trouveras des exercices techniques pour apprendre la technique de respiration ventrale pour bien chanter. Tu trouveras ici la manière la plus efficace de respirer en chantant. Tu apprendras également à reconnaître les méthodes de respiration incorrectes. Cela te permettra du coup d’autocorriger les mauvaises habitudes que tu urais pu prendre. La principale différence entre la respiration dans la vie de tous les jours et la respiration pour le chant est le degré de contrôle conscient que nous appliquons à cette dernière. 
Nous devons développer ce contrôle jusqu’à ce que les actions nécessaires à notre respiration deviennent des réflexes conditionnés.

Travail du diaphragme

Si nous examinons les mécanismes de notre respiration, nous constatons que le principal muscle responsable de l’introduction de l’air dans le corps est le diaphragme. C’est un muscle en forme de dôme placé entre nos poumons et notre cavité abdominale. Le diaphragme se déplace vers le bas lorsque nous inspirons. Il crée ainsi un vide dans nos poumons qui leur permet de se remplir d’air. Et lorsque nous expirons, le diaphragme remonte. Les poumons reprennent ainsi leur forme initiale et, avec l’aide des côtes et des muscles abdominaux, l’air est expiré. La respiration pour le chant se compose de 4 étapes : l’inspiration, la suspension, l’expiration contrôlée et la récupération.

Comment respirer en chantant avec la bouée abdominale ?

L’inspiration pour le chant

L’inspiration d’air pour le chant est plus rapide que dans la respiration naturelle. Cela nous permet d’inspirer plus d’air et de l’envoyer plus profondément dans nos poumons. L’air doit entrer dans notre corps facilement et sans bruit. Cela peut être encouragé en soulevant le palais mou et en relaxant les muscles de notre gorge, exactement comme nous le faisons lorsque nous bâillons.Pour que tout ce processus se déroule en douceur, nous devons nous assurer que trois conditions posturales sont réunies avant d’inspirer. Nnotre poitrine doit être confortablement haute. Notre bas-ventre confortablement rentré. Notre haut-ventre libre de ses mouvements. Dès qu’une de ces 3 conditions fait défaut, des problèmes apparaissent.

Vérifier ta posture

Cependant, si notre posture est correcte, chaque fois que nous inspirons, nous devrions sentir l’air descendre dans le corps et le milieu de notre corps se dilater, presque comme si c’était le souffle qui provoquait l’expansion plutôt que le déplacement des viscères.
Nous devrions voir notre dos et nos côtés se dilater, mais la plus grande expansion devrait se produire à l’avant du corps.
Tu peux vérifier la bonne exécution en plaçant vos mains sur vos côtés, l’index juste en dessous des dernières côtes.

L’expiration pour le chant

On dit de l’expiration qu’elle est contrôlée, quand en coordination avec les cordes vocales, elle produit la phonation. L’expiration doit se faire lentement, le diaphragme relâchant sa tension et revenant à sa position initiale. L’une des meilleures façons de contrôler l’expiration est d’essayer de maintenir l’expansion autour du milieu du corps lorsque tu expire.

Prérequis necessaires :

Retour haut de page
Nouveau Yooplayer ?
Yooplay outils d’apprentissage musical
Inscris-toi ici pour accéder au contenu exclusif de Yooplay et deviens toi aussi un Yooplayer !
Déjà Yooplayer ?
Connecte-toi ici :

Métronome

- Choisis ta vitesse, le nombre de temps et appuie sur Jouer.
- Utilise Tap pour tapper la vitesse avec ta souris et appuie sur Play
- Utilise les options (roue crantée) pour modifier le son du métronome.
Plus d'infos : métronome gratuit en ligne