EXERCICES POUR AMELIORER TA RESPIRATION

Développe ta respiration vocale avec le counting ou comptage des respirations.

Apprendre à respirer :

On ne vantera jamais assez les bienfaits de la respiration profonde par le ventre. Chanter avec le ventre est une la meilleure technique qu’il soit et permet de porter la voix. SI tu veux en savoir plus sur les bases de la respiration je t’invite à consulter le cours sur les exercices de respiration de base. La respiration diaphragmatique permet d’expulser l’air emmagasiné et de créer un meilleur son. Cela permettra de chanter plus fort, plus long, plus stable…. Plus tu as d’air dans les poumons, plus le son sera fort. Et plus tu maitrise l’air et plus cette quantité est optimisée.

C’est quoi la respiration ?

Sais-tu qu’un bon départ dans ta pratique du chant ne doit pas nécessairement commencer par du chant ? Lors de tes premières leçons de chant, il y a de fortes chances que ton professeur de chant ait abordé le sujet du soutien de la respiration. Ou de la technique de respiration lorsqu’il a discuté de la voie à suivre pour un chant sain et durable. L’une des façons les plus simples d’améliorer l’endurance et le confort vocal en chantant est d’incorporer des exercices de respiration pour le chant dans tes échauffements vocaux.

Comment mieux respirer pour mieux chanter ?

Ci-dessous, je t’explique qui, quoi, quand, où, pourquoi et comment des exercices de respiration pour le chant. Ces informations constituent non seulement un guide pratique pour les chanteurs qui découvrent les exercices de respiration, mais aussi des ajouts pratiques au régime d’échauffement de tout chanteur expérimenté. À la fin de cet article, j’ai décrit quatre exercices de respiration pour le chant que j’ai trouvés à la fois accessibles et utiles ; mon objectif est qu’au moins un de ces exercices réponde aux besoins de chaque chanteur qui les essaie.

Causes d’une mauvaise respiration chez les chanteurs

Lorsqu’une personne respire normalement, l’inspiration et l’expiration sont relativement peu profondes. Ensuite, il y a une courte pause avant que le cycle ne recommence. Ce style de respiration s’apparente à un fonctionnement en pilote automatique car l’effort requis est minime. Essayer de respirer de la même manière que lorsque tu es assis à un bureau ou que tu marches dans un parc ne fonctionne pas pour le chant. Le chant exige un effort concerté et des techniques de respiration plus variées. Si ces bases ne sont pas en place, un chanteur aura de mauvais résultats. Il existe plusieurs différences entre la façon dont une personne respire habituellement et la façon dont elle respire lorsqu’elle chante.

Comment inspirer et expirer pour le chant ?

Lorsque l’on chante, l’expiration est plus longue que l’inspiration et doit être faite avec un effort régulier. Le chanteur doit également être conscient de sa technique de respiration, au lieu de la laisser couler involontairement. En outre, lorsque nous respirons normalement, les respirations sont relativement superficielles car notre corps exerce le moins d’effort possible.

Les poumons réservoir d’air

Par conséquent, nous n’utilisons qu’environ cinq à dix pour cent de la capacité de nos poumons au cours d’une respiration donnée. En revanche, pendant le chant, ce chiffre de cette capacité respiratoire grimpe à 50 %. Il existe une myriade de façons dont un chanteur peut mal respirer. Il peut s’agir, entre autres, d’un essoufflement, d’une mauvaise utilisation du diaphragme, d’une mauvaise posture et de l’incapacité à savoir à quelle cadence inspirer ou expirer. Cette inadéquation peut entraîner une tension inutile dans la voix, un potentiel inexploité et donc un niveau de stress corporel conséquent.

Qui doit exercer sa respiration ?

Tout le monde ! Les chanteurs de tout niveau doivent faire des exercices de respiration pour le chant. Quel que soit ton niveau tu auras toujours besoin d’exercer ta respiration. Apprendre la respiration ou la développer, le travail respiratoire est le travail de toute une vie. En effet, Il doit être continu et régulier. En effet, il peut s’agri simplement de quelques minutes par jour. Choisis toujours le meilleur moment de la journée pour toi, qui te correspond. Prends cela comme une petite pause afin de te recentrer sur toi et sur ta voix.

Comment apprendre à respirer correctement ?

Pour commencer, les exercices pour apprendre à respirer semblent plus techniques qu’ils ne le sont en réalité. Il s’agit simplement de diverses façons de contrôler les inspirations et expirations. De plus, l’échauffement des poumons avant de chanter permet au corps de soutenir la voix par des respirations complètes et profondes. Le fait de chanter peut utiliser jusqu’à 90 % de la capacité pulmonaire du chanteur, ce qui rend cette activité beaucoup plus exigeante physiquement que ne le réalisent souvent les nouveaux chanteurs. En fait, les exercices de respiration peuvent être remplacés par des exercices physiques, comme la course à pied ou le yoga, et permettent souvent d’obtenir les mêmes avantages pour le chant.

Comment et quand respirer par le ventre ?

En général, le chanteur voudra faire un ou deux exercices de respiration avant d’échauffer sa voix, afin que la sensation d’une respiration saine, complète et efficace établie par les exercices de respiration se poursuive pendant les échauffements vocaux et soutienne le chant pendant le reste de la session de pratique, de la leçon ou du spectacle.

Eliminer le stress respiratoire

Les exercices de respiration sont toujours appropriés lorsqu’il s’agit de chanter, que ce soit avant une leçon de chant, avant un concert ou avant une séance de pratique personnelle. En fait, les exercices de respiration peuvent également être utiles lors de nombreuses occasions non musicales. Par exemple, fais toujours un exercice de respiration lorsque tu te sens nerveux ou anxieux. De plus, certains exercices de respiration sont utiles le soir lorsque l’on à du mal à s’endormir. Ces exercices, en plus de favoriser une technique vocale saine, permettent d’atteindre un état d’esprit calme, concentré, voire méditatif.

Pourquoi développer sa technique respiratoire ?

Un bon soutien de la respiration n’est pas seulement idéal pour produire un meilleur chant possible. Il est essentiel pour maintenir une technique saine et préserver la voix des blessures. Une voix qui n’est pas soutenue par un souffle suffisant s’appuie sur d’autres moyens pour produire le son, comme la tension musculaire ou la “prise” dans les muscles proches des cordes vocales. Une tension et une contrainte à long terme peuvent éventuellement entraîner des lésions vocales permanentes.

4 exercices pour apprendre et developper sa respiration

Voici quatre exercices ci-dessous qui sont sont assez accessibles. Tu peux les réaliser avant de t’attaquer au vidéo de counting respiratoire ou comptage des respirations dont je parlerais plus bas. Pour tirer le meilleur parti de ton expérience en effectuant chacun de ces exercices, garde à l’esprit ce qui suit :

1) Détends les épaules, le dos, la poitrine et les bras tout au long de l’exercice.

2) Garde les pieds légèrement écartés si tu effectues un exercice de respiration en position debout.

3) Imagine que le souffle provient du bas du corps, soit du bas du torse, soit même de sous les pieds. Cela aidera à garder les épaules et la poitrine libres de toute tension.

4) Imagine que la colonne vertébrale s’allonge à la fois à l’inspiration et à l’expiration du souffle, en particulier à l’expiration. En réalité ceci te permettra de mieux ressentir le mouvement du diaphragme.

5) Si ton corps est particulièrement tendu, essaye de t’étirer doucement avant de commencer l’exercice de respiration afin de créer un sentiment de liberté physique et d’augmenter la conscience du corps. Ton cou et ta cage thoracique n’existent plus, tout se situe au du ventre et de la bouée abdominale.

6) Pour plus de contrôle n’hésite pas à mettre les mains sur le ventre

 

Exercice de respiration n°1 – Inspiration par le nez, expiration par la bouche

Cet exercice simple et introductif peut être effectué debout, assis ou couché. Inspire profondément par le nez en comptant lentement jusqu’à trois. Maintiens le sommet de l’inspiration tout en comptant lentement jusqu’à trois. Expire par la bouche en comptant lentement jusqu’à trois. Maintiens la fin de l’expiration tout en comptant lentement jusqu’à trois. Répète ce cycle au moins trois fois.

Exercice de respiration n° 2 – Sur le dos

Cet exercice nécessite de s’allonger sur le sol et peut ne pas être pratique dans certains environnements. À l’aide d’un tapis, d’une serviette épaisse ou d’une couverture, allonge-toi, le dos au sol, les bras le long du corps, les pieds au sol et légèrement écartés. Tes genoux seront donc dirigés vers le plafond. Vérifie que le bas de ton dos est bien en contact avec le sol. Inspire profondément, par le nez ou la bouche, tout en comptant lentement jusqu’à quatre, en imaginant que ton dos s’allonge et s’élargit sur le sol sous tes pieds. Expire, par le nez ou la bouche, en comptant lentement jusqu’à quatre, en faisant de ton mieux pour maintenir la sensation d’expansion obtenue lors de l’inspiration. Répète ce cycle au moins trois fois.

Exercice de respiration n°3 – La respiration “à la paille”.

Cet exercice tire son nom de l’action d’inspirer et d’expirer comme à travers une paille typique et peut être effectué debout ou assis. Inspire par la bouche comme si tu inhalais à travers une paille pendant quatre comptes lents. L’inspiration doit présenter un certain degré de contrainte. En maintenant le même espace entre la paille et la bouche, commence immédiatement à expirer à travers la “paille” pendant quatre comptes lents. Inspire à nouveau à travers la paille pendant quatre comptes lents immédiatement après avoir terminé les quatre comptes d’expiration pour maintenir un cycle continu d’inspiration et d’expiration. Continue à répéter le cycle pendant trois cycles de quatre comptes d’inspiration et quatre comptes d’expiration.

Developper sa capacité respiratoire

Une fois que ces exercices te semble confortable, essaye d’augmenter progressivement le nombre d’inspirations et d’expirations de quatre à six, huit, dix et douze. Garde à l’esprit qu’avec chaque augmentation du nombre de comptes tu vas rendre l’exercice plus difficile et plus stressant. de ce fait tu auras de plus en plus de mal à contrôler tes sensations. Augmente de manière progressive te n’essaye pas d’aller trop vite ! Cel serait contre productif. Quand tout cela est maitrisé il est temps de passer sur les exercice de counting ou comptage des respirations qui vont t’imposer une cadence rythmique.

Ta voix tremble quand tu chantes ? Tu as du mal à tenir une note droite et à faire durer tes sons ? Cette section est pour toi !
Le counting c’est quoi ? Le “comptage” in French dans le texte est une méthode simple qui te permet en comptant de connecter ta soufflerie (respiration) avec tes cordes vocales (avec le système phonatoire dans son ensemble) sans te fatiguer et en te concentrant sur l’émission du son : attaque, maintient, déclin (ou relâchement). Effectivement pour apprendre à respirer facilement, tu vas sur une seule phrase compter sur une seule expiration. Tu vas intercaler des chiffres avec des “et”.

Conseils pour bien apprendre à respirer

Voici quelques conseils pour bien réaliser les exercices vidéo de ce cours :

1) Fais attention que tous les sons soient sur la même note et le plus plat possible.
2) Ne fais aucune variation ou interprétation. De ce fait on va chercher à avoir le son le plus plat possible, comme si tu était une voix robotique.
3) Veille bien au fait que ton son doit être le plus droit possible. Imagine que c’est un fil qui se déroule sous tes yeux.
4) D’autre part sois très attentif à ton attaque et au dernier son. Le 1 du fait qu’il n’a pas de consonne peut entrainer une attaque glottique. Si cela est trop prononcé et que tu sens un coup au niveau du larynx allège le son en mettant comme un “h” devant le chiffre 1.
5) Sur le dernier son pense à bien relâcher l’air qui te reste. Tu pourras ainsi faire le vide et repartir sur une inspiration propre.


En chaque début d’exercice tu as un décompte et un exemple de ce qu’il faut faire. En conclusion, cette série d’exercice peut être stressante. Essaye de l’aborder avec détente et sans te crisper. Vérifie que tu n’as pas de blocages : cou, épaules qui remontent, etc…afin bien respirer sans stress.

Exercices de comptage des respirations afin d’améliorer son souffle

Les exercices de comptage des respirations se découpent en deux parties. Effectivement, la première consiste à tenir une note droite, simple, tout en comptant. La deuxième partie d’exercice, elle, consiste à faire l’exercice précédent tout en rajoutant une mélodie vocale. Note que la deuxième série d’exercices est plus compliquée que la première. En effet, comme les notes varient, tu vas avoir besoin de plus d’air. Fais en sorte de bien optimiser ton air et de l’économiser. De ce fait, cela te permettra d’optimiser ta quantité d’air par rapport à n’importe quelle phrase chantée. Fais le maximum et même si tu n’y arrive pas du premier coup, fais l’exercice de respiratoire jusqu’au bout. Améliorer sa respiration c’est comme apprendre à marcher. Cela est une question de patience et de régularité. La suite en vidéo !

Nouveau Yooplayer ?
Inscris-toi ici pour accéder au contenu exclusif de Yooplay et deviens toi aussi un Yooplayer !

✅ tous les instruments ✅ tous les niveaux ✅ tous les cours ✅ toutes les chansons

Contenu Cours

Tout Afficher
Retour haut de page
Nouveau Yooplayer ?
Yooplay outils d’apprentissage musical
Inscris-toi ici pour accéder au contenu exclusif de Yooplay et deviens toi aussi un Yooplayer !
Déjà Yooplayer ?
Connecte-toi ici :

Métronome

- Choisis ta vitesse, le nombre de temps et appuie sur Jouer.
- Utilise Tap pour tapper la vitesse avec ta souris et appuie sur Play
- Utilise les options (roue crantée) pour modifier le son du métronome.
Plus d'infos : métronome gratuit en ligne